Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Winona Ryder accuse Mel Gibson d’antisémitisme, il prend la parole

24 juin 2020 à 15h17 Par A.L.
Mel Gibson nie les accusations d'antisémitisme de Winona Ryder.
Crédit photo : Netflix

Accusé par l'actrice Winona Ryder d'avoir eu des propos antisémites et homophobes, Mel Gibson dément formellement.

Lors d'un entretien accordé à The Times ce dimanche 21 juin, Winona Ryder a révélé avoir été victime d'antisémitisme durant sa carrière. L'actrice de la série Stranger Things a en effet déclaré que son physique jugé "trop juif" par une productrice, lui aurait fait perdre un rôle. Pire encore : elle a également évoqué les propos antisémites qu'aurait tenu Mel Gibson lors d'une fête bondée où elle s'était rendue avec l'un de ses amis. "Tu n’es pas une réchappée des fours, n’est-ce pas ?", lui aurait lancé l’acteur de Braveheart avant de tenir des propos homophobes. "Nous parlions tous et il a dit à mon ami, qui est gay, 'Oh attends, je vais avoir le sida, là, non ?'", a alors raconté Winona Ryder.

"C’est 100 % faux"

Très vite, l'acteur américain est sorti du silence pour nier en bloc ces accusations par le biais de son porte-parole dans un communiqué publié par Variety. "C’est 100 % faux. Elle a menti à ce sujet il y a plus de dix ans, quand elle a parlé à la presse, et elle ment maintenant", a-t-il déclaré, faisant référence à une interview que la star de Stranger Things avait accordée à GQ en 2010 et dans laquelle elle avait déjà raconté la même histoire.

Lors de sa récente interview avec The Times, Winona Ryder a expliqué que l'acteur aurait tenté de lui présenter des excuses après ses propos. "Mel Gibson l'a contactée, il y a de nombreuses années, pour la confronter à ses mensonges et elle a refusé de lui en parler", a néanmoins déclaré l'agent de l'acteur. Pourtant, Winona Ryder n'en démord pas. "Je crois en la rédemption et au pardon et j'espère que M. Gibson a trouvé un moyen de faire face à ses démons, mais je ne suis pas l'un d'eux", a-t-elle martelé dans un communiqué datant du 23 juin dernier et relayé par PeoplePour rappel, en 2006, Mel Gibson avait fait scandale pour avoir proféré des accusations antisémites à un agent de police de Los Angeles lors d'une arrestation pour conduite en état d'ivresse. Selon le rapport d'arrestation, Mel Gibson avait alors déclaré : "Les Juifs sont responsables de toutes les guerres dans le monde".