Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

« Vivez à fond, tombez malades ! » : Nicolas Bedos prend position contre le Covid et divise la toile

24 septembre 2020 à 14h20 Par A.L.
Nicolas Bedos n'a pas sa langue dans sa poche !
Crédit photo : Capture d'écran Instagram © Nicolas Bedos

Nicolas Bedos vient de publier un texte sur Instagram appelant à arrêter les masques et les gestes barrières.

Nicolas Bedos en plein buzz ! Dans un long message posté sur Instagram dans la nuit du 23 au 24 septembre, l'homme de 41 ans invite les Français à contredire les "lâches directives gouvernementales" visant à réduire la propagation de l’épidémie de coronavirus. En effet, l’acteur et réalisateur s’oppose totalement au port du masque et autres mesures de confinements, pour "vivre quitte à mourir". "Bon, allez, soyons francs : Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements. Excepté face à vos parents très fragiles (quand ils le souhaitent, ce qui n’était pas le cas de mon père, meurtri à mort d’être privé de notre amour)", débute-t-il, faisant référence à la mort de son père, Guy Bedos, en mai dernier, à l’âge de 85 ans. "En ce monde de pisse-froid, de tweets mélodramatiques et de donneurs de leçons, ce texte sera couvert d’affronts mais peu m’importe : mes aînés vous le diront : vivons à fond, embrassons nous, crevons, ayons de la fièvre, toussons, récupérons, la vie est une parenthèse trop courte pour se goûter à reculons", lâche-t-il ensuite pour faire face aux éventuelles critiques.

Voir cette publication sur Instagram

Bas les masques 😷. Stop aux stops. Aimons, à tort et à travers.

Une publication partagée par Nicolas Bedos (@nicolasbedosofficiel) le

Un message qui divise

Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a vu juste en écrivant que sa prise de position serait couverte "d’affronts". De nombreux internautes ont en effet critiqué ses propos. "Nicolas, je vous adore et j'ai énormément de respect pour vous mais suis très déçue ce matin par votre post", "texte irresponsable", "discours démagogue, irréaliste et irresponsable", peut-on lire en commentaires sous le post. "Je préconise un stage en service de réanimation COVID à Monsieur Bedos et tous les admirateurs de ce texte. Je vous admirais Monsieur Bedos mais là.... Je mettrai cela sur le compte du deuil de votre papa. Mais pensez à toutes ces personnes en deuil aussi d’un être cher terrassé par ce virus", confie également un autre internaute, tandis qu'une autre écrit : "Je suis immunodépressive et je vais continuer de porter un masque... qui vous protégera plus qu’il ne me protégera, malheureusement (...) Je comprends votre hymne à la vie mais pas le message qui dirait de vous suivre. Vous n’êtes ni médecin, ni gourou. Exaltez vous, ne prêchez pas s’il vous plait. Vivre, oui, et ensemble".

Pour rappel, face à une remontée du taux d'incidence du virus en France et notamment dans la métropole d'Aix-Marseille et en Guadeloupe, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé, ce mercredi 23 septembre, des mesures très strictes dans ces deux régions, désormais placées en "zone d'alerte maximale", entraînant ainsi une fermeture totale des bars et restaurants. 11 autres métropoles, dont Paris, ont été placées en "zone d'alerte renforcée", impliquant la fermeture des bars à partir de 22h et la limitation des ventes d'alcool.