Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Une femme vomit un ver de 20 cm au CHU de Nantes (Photo)

26 septembre 2020 à 18h45 Par Aurélie AMCN
Panique aux Urgences du CHU de Nantes !
Crédit photo : Twitter Dr Florent Morio

Admise pour des douleurs abdominales au CHU de Nantes, une patiente a régurgité un ver de 20 cm. Photo.

Panique aux Urgences ! Il y a quelques jours, une femme s’est présentée au CHU de Nantes pour des douleurs abdominales. Peu de temps après son admission, la patiente a vomi un ver d’une vingtaine de centimètres. Eric Batard, le chef du service des Urgences, a aussitôt publié une photo du ver rose sur son compte Twitter (ci-dessous).

La bête a ensuite été transférée au laboratoire parasitologie-mycologie où elle a pu être identifiée : il s’agit d’un Ascaris lumbricoides. D’après les précisions du Dr Florent Morio relayées par nos confrères de Ouest-France, « ces parasites, qui peuvent mesurer jusqu’à 25 cm au stade adulte, vivent parfois par centaines dans notre tube digestif. La longévité de ce ver strictement humain peut atteindre 16 à 18 mois (…). Une femelle est capable de pondre 200 000 œufs par jour. [La larve] va migrer vers la paroi intestinale et gagner le foie en quelques jours, puis les poumons en passant par la circulation sanguine, avant de traverser la paroi des poumons et d’être déglutie regagnant ainsi le tube digestif ».

Toutefois, les cas de contamination restent limités en France puisque la majorité des patients infectés (plusieurs centaines de millions dans le monde) se trouvent principalement dans les zones tropicales où les œufs ou les larves ont pu être ingérés via une eau souillée ou un fruit/légume mal lavé. L’infection peut passer inaperçue et se manifester par de simples diarrhées et/ou douleurs abdominales et, dans les cas les plus graves, provoquer une occlusion intestinale, voire une perforation intestinale.