Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Un journaliste américain renommé suspendu après s’être masturbé durant une réunion sur Zoom

20 octobre 2020 à 14h50 Par A.L.
Photo d'illustration
Crédit photo : Pixabay

Le célèbre journaliste américain Jeffrey Toobin a été suspendu. Selon deux personnes qui ont participé à l'appel, l'homme se serait masturbé lors d'une visioconférence Zoom la semaine dernière avec des employés du magazine et de la radio WNYC.

Coup dur pour Jeffrey Toobin ! Ce journaliste américain reporter du New Yorker, et notamment connu pour avoir chroniqué le procès d'O.J. Simpson dans les années 1990, est en pleine tourmente. L'homme a été surpris en pleine masturbation lors d'une réunion d'équipe sur Zoom. En effet, les rédacteurs du New Yorker et les employés de la radio WNYC participaient à un appel vidéo commun pour préparer la couverture de la nuit des élections, d'après les dires de Vice. Pendant une pause, Jeffrey Toobin serait passé à un deuxième appel vidéo à caractère sexuel, selon deux personnes qui ont participé à l'appel et qui ont préféré garder l'anonymat.

Les aveux de Jeffrey Toobin

"J'ai commis une erreur embarrassante et stupide, en croyant que j'étais hors champ. Je m'excuse auprès de ma femme, de ma famille, de mes amis et de mes collègues", a déclaré le journaliste à Vice. "Je croyais que je n'étais pas visible sur Zoom. Je pensais que personne lors de l'appel Zoom ne pouvait me voir. Je pensais avoir désactivé la vidéo Zoom", a-t-il confié. De son côté, une porte-parole du New Yorker a déclaré dans un communiqué que ce dernier "avait été suspendu" le temps que le magazine puisse enquêter sur cette affaire. "Je suis certaine que Toobin n’a pas réalisé que les personnes de l’appel pouvaient le voir. Je pense qu’il (...) a été déconnecté et il n’a pas réalisé que nous étions tous de retour devant une caméra en direct", a aussi expliqué Masha Gessen, une journaliste du New Yorker qui participait également à la visioconférence. "Lorsque M. Toobin est revenu, il n’était visiblement pas conscient de ce qui venait de se passer", a ajouté un témoin de la scène. Aussi analyste juridique senior pour CNN depuis 2002, Jeffrey Toobin a demandé un congé pour s’occuper "d’un problème personnel".