Info locale

Un financement participatif lancé par le muséum de Bordeaux pour naturaliser Kata Kata

22 mai 2019 à 14h11 Par Laure Deville
Crédit photo : bioparc - p.chabot

Le muséum souhaite naturaliser un rhinocéros noir bicorne, l’un des rares représentants d’une espèce en voie d’extinction.

Kata Kata, un rhinocéros noir bicorne de plus d’une tonne est décédé au Bioparc de Doué-la-Fontaine dans le pays de la Loire en 2018. Il avait 14 ans.

Le muséum d’histoire naturelle de Bordeaux souhaiterait le faire naturaliser et l’exposer au musée. Le but est avant tout de sensibiliser sur l’extinction de ces espèces et faire de la prévention auprès du public.

En revanche, cette opération coûte cher, environ  22 000 euros. Le muséum lance donc un financement participatif sur le site Kisskissbankbank avec comme objectif de récolter la somme de 10 000 euros. L’appel aux dons va durer deux mois, les 100 premiers soutiens recevront un teeshirt collector à l’effigie de Kata kata.

Kata kata sera ensuite présenté au public pour la première fois lors de l’exposition temporaire La grande faune sauvage africaine programmée en tout début d’année 2020.

 

 </p