Covid-19 : Blackbox modifie ses programmes avec plus d'infos et plus de musique -> en savoir plus
Info générale

Ses voisins demandent à une aide-soignante de "loger ailleurs" par peur du Covid-19 (photo)

25 mars 2020 à 12h05 Par A.L.
Sophie Rainoldi est restée bouche bée face à tant de bêtise humaine.
Crédit photo : Capture d'écran Facebook - Sophie Rainoldi

Si le personnel soignant est applaudi tous les soirs à 20h par des milliers de Français, une aide-soignante de Toulouse a pourtant eu la malheureuse surprise de découvrir un mot de ses voisins sur sa porte lui demandant de "loger ailleurs".

L'acte est incompréhensible. Tandis que des milliers de personnes courent à leurs fenêtres chaque soir à 20h pour applaudir le personnel soignant pour leur dévouement remarquable en pleine pandémie du Covid-19, d'autres en revanche manquent cruellement de bienveillance. Ce 22 mars, Sophie Rainoldi, une aide-soignante de Toulouse, a eu la désagréable surprise de découvrir un mot laissé sur la porte de son domicile. Sur le papier, des lignes rédigées au stylo par ses voisins, comme le révèle France 3 Occitanie

"Est-il possible (...) dans les prochains jours de loger ailleurs ?"

"Bonjour, Madame Rainoldi. En sachant votre profession, est-il possible pour notre sécurité de ne pas toucher les portes des parties communes ou peut-être dans les prochains jours de loger ailleurs ? Et peut-être aussi de sortir votre chien plus loin ? Ne prenez pas ça contre vous mais je pense que moi-même ainsi que les voisins se sentiront plus en sécurité", révèle le texte en question. Choquée, la jeune femme de 24 ans a partagé sa mésaventure sur Facebook. “Je me sens obligée de partager ce que je viens de trouver sur ma porte de mon appartement, je suis choquée, dépitée par la connerie des gens.... J'ai pas les mots...”, a lâché l'aide-soignante sur le réseau social.

Contactée par France 3, Sophie Rainoldi n'a pas manqué d'exprimer sa colère. "Je ne suis pas une terroriste mais un personnel soignant J'applique scrupuleusement les règles d'hygiène. Je laisse ma blouse au travail. Je m'y lave les mains et dès que je rentre du boulot, je me douche. Ce n'est pas parce que je suis une soignante que je ramène le coronavirus chez moi ou toutes les autres maladies. Il n'y a pas plus de problème avec moi qu'avec une autre personne", a-t-elle confié. Partagée près de 8.000 fois, sa publication a provoqué l'indignation sur la toile.