Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Quand Niska se fait surprendre en train d’écouter un titre de Kaaris (vidéo)

03 août 2020 à 11h50 Par A.L.
Niska écoutait le titre "NRV" de Kaaris.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram © Niska

Ce week-end, les internautes n'ont cessé de s'amuser suite à la diffusion d'une capture d’écran de Niska en pleine écoute du nouveau single de Kaaris. Étant proche de Booba, certains estiment que l'interprète de "Bâtiment" n'a pas le droit de s'intéresser au rival du Duc de Boulogne.

Il y a quelques semaines, Niska a dû reporter sa tournée à l'année prochaine à cause de la pandémie de Covid-19 qui a paralysé le monde entier. C'est donc confiné comme plus de trois milliards d'individus sur la planète que le rappeur a fêté ses 26 ans en avril dernier. À l'accoutumée, l'interprète de Bâtiment profite toujours de son anniversaire pour dévoiler un titre inédit à ses fans. Mais cette fois-ci, confinement oblige, le rappeur n'a pas pu honorer sa tradition. Ainsi, pour marquer tout de même le coup, Niska a donc publié, depuis son transat au bord de sa pisicine, un extrait d'un featuring surprise avec Madrane, que l'on avait déjà pu retrouver à ses côtés sur Freestyle PSG et Gros bonnets. Pourtant, si le rappeur fait aujourd'hui parler de lui c'est pour tout autre chose...

Quand Niska fait la promotion de Kaaris...malgré lui

Il y a quelques jours, alors que les plateformes de streaming mettaient à jour leur catalogue, Niska a voulu promouvoir son dernier son baptisé Nouveaux riches, en collaboration avec Leto. "Nouveaux riches on t’a dit", s’est-il alors enthousiasmé sur Snapchat. Seulement voilà. Un détail a attiré l'oeil des internautes : sur sa capture d’écran, ce n’est pas sa nouvelle collaboration avec Leto qui s’affiche, mais le nouveau single de Kaaris, intitulé NRV. De quoi amuser les internautes : Niska étant proche de Booba , certains estiment que le jeune rappeur n'a pas le droit d'écouter un morceau du principal rival du Duc de Boulogne.

Pourtant, comme le rappelle le média Intrld, "cette réalité est inquiétante et cristallise toute la toxicité d’une géopolitique du rap oppressante" (...) l’appréhension des internautes quant à des représailles de Booba à chaque fois qu’un des artistes avec qui il a collaboré s’approche timidement d’un de ses ennemis bâtit une sorte de paranoïa constante, qui renforce l’atmosphère nauséabonde du rap français". Effectivement, Niska a le droit d'écouter ce qu'il veut, et ce même s'il a déjà collaboré à plusieurs reprises avec Booba sur les titres Médicament, Ça va aller, Tuba Life ou encore M.L.C !