Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Quand Booba balance un extrait du casier judiciaire de La Fouine (photos)

01 septembre 2020 à 13h50 Par A.L.
Booba a relancé les hostilités envers La Fouine.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram © Booba Officiel / GQ

Alors qu'il mène une guerre sans merci par réseaux sociaux interposés avec La Fouine, Booba vient de publier, ce dimanche 30 août, des éléments du casier judiciaire de son ennemi, révélant des poursuites engagées contre lui concernant des cas d'agressions sexuelles sur mineur à la fin des années 90.

Décidément, les clashs avec Booba ne sont pas prêts de disparaître. En effet, le Duc de Boulogne fait aujourd'hui de nouveau parler de lui à cause d'une énième dispute sur les réseaux sociaux. Et pour cause... Samedi dernier, l'interprète de Cavaliero a en effet attaqué une nouvelle fois La Fouine en renouvelant ses accusations d’agressions sexuelles sur mineur à l’encontre de son ennemi. Pour cela, Booba a d’abord choisi de reposter une interview du rappeur de Trappes datant de novembre 2017 dans laquelle il présentait, face à la caméra, un casier judiciaire vierge. D'emblée, B2O a demandé à son rival de "s'excuser auprès des victimes" et d'expliquer les raisons de ces agressions. Sans retour de sa part, le rappeur a indiqué à La Fouine qu'il dévoilerait "la vérité" ce lundi 31 août sur la toile. "La Brigade anti pointeur te laisse 48H montre en main pour expliquer au peuple les raisons de ces agressions sexuelles et t’excuser auprès des victimes. Aujourd’hui ‘j’ai le coeur léger je me sens bien’, sale pointeur de m*rde ????. La vérité sera dévoilée sur l’oiseau bleu dans 48 heures si tu ne dévoiles pas la vérité toi-même. À bientôt Émile !", a en effet écrit Booba en légende d'une vidéo.

Comme il fallait s'en douter, le Duc de Boulogne a tenu parole. Face au silence de son ennemi, Booba vient de dévoiler une série de photos qu'il présente comme le casier judiciaire de La Fouine.  vous de juger", a-t-il ainsi légendé. B2O a même pris soin de placer des flèches pour mettre en avant les agressions sexuelle sur mineur de 15 ans.

Pour l'heure, il n'y a aucun moyen d'affirmer si ces documents sont vrais, ou non. Affaire à suivre, donc !