Nouvelle-Aquitaine : un barreau autoroutier à l'étude pour éviter Bordeaux

5 septembre 2018 à 14h58 par Florence Jaillet

C'est l'idée que vient de présenter le président du Conseil départemental de la Dordogne à Bercy.

BLACKBOX
Crédit: Pixabay

Une liaison entre Mussidan et Langon pour désengorger l’A10 et la rocade bordelaise...
C’est la solution qui vient d’être présentée, hier, par Germinal Peiro, le président du Conseil départemental de la Dordogne, au ministère de l’Economie. L'élu a été reçu par Olivier Dussopt, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Action et des Comptes publics.
Un barreau autoroutier de 80 kilomètres entre l’A89 d’un côté, et les A62 et A65 de l’autre. Une idée défendue de longue date par l'association citoyenne périgourdine Devlop'So. Une solution qui participerait aussi au désenclavement du département de la Dordogne. 

Germinal Peiro qui souhaite aussi relancer l’idée du contournement est de Périgueux en le concédant à une société autoroutière.

 

I