Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Insee : la Gironde et Bordeaux dynamisent la Nouvelle-Aquitaine

28 décembre 2018 à 13h48 Par Florence Jaillet
Crédit photo : Wikimediacommons

L’Institut national de la statistique et des études économiques vient de publier les chiffres du dernier recensement, qui portent sur l'année 2016.

La Gironde est le 2département de France qui a connu la plus forte croissance démographique. Depuis 2011, il affiche une croissance annuelle de sa population de +1,4%, soit 1 566 679 habitants, nettement supérieure à la moyenne nationale, qui s’établit à +0,4%. Ce sont les nouveaux habitants qui expliquent ces chiffres plus que les naissances. Et c’est la ville de Bordeaux qui tire ces chiffres vers le haut. Parmi les communes les plus dynamiques : Mérignac, Pessac, Bruges, Eysines et Artigues-près-Bordeaux. Les communes situées entre le bassin d’Arcachon, Bordeaux et Libourne profitent aussi de ce dynamisme. Les secteurs de Pauillac et Langon stagnent ou baissent.

Si la Gironde et la Nouvelle-Aquitaine gagnent des habitants, ce n’est pas le cas de la Dordogne. Sa population totale est en baisse. La raison principale étant un solde naturel négatif, les décès étant plus nombreux que les naissances dans le département. Le solde migratoire ne rattrape plus la donne. Les nouveaux arrivants ont baissé de moitié en 5 ans.

Au total, la région Nouvelle-Aquitaine a gagné 160 000 habitants entre 2011 et 2016, mais à un rythme moins important que précédemment. Sa population vieillit avec les décès qui dépassent souvent les naissances, et tous les départements voient leur croissance freiner, hormis la Gironde donc. Au 1erjanvier 2016, la Nouvelle-Aquitaine comprenait 5 935 603 habitants, soit 8,9% de la population française. La région reste la 4ᵉ la plus peuplée de France, derrière l’Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et les Hauts-de-France.