Gilets jaunes à Bordeaux : la journée apocalyptique n’a pas eu lieu

1er avril 2019 à 10h15 par Laure Deville

Le maire de Bordeaux avait appelé les habitants à rester chez eux alors qu'avait lieu la vingtième journée de mobilisation des gilets jaunes. Finalement, la situation est restée sous contrôle.

BLACKBOX
Crédit: commons wikimedia

Nicolas Florian, maire de Bordeaux, avait invité les commerçants à baisser leurs rideaux ce samedi et les habitants à rester chez eux pour ce vingtième épisode de mobilisation des gilets jaunes dans la ville. Nicolas Florian ne regrette pas d'avoir lancé cet appel car il y avait selon lui un vrai risque pour la sécurité.

Le mouvement a été conséquent une nouvelle fois sur Bordeaux, mais les débordements limités. On dénombre quelques vitres cassées et des feux volontaires qui ont été rapidement maitrisés.

5000 personnes ont défilé dans les rues. La police a procédé à une soixantaine d’interpellation et une vingtaine de gardes à vue. La vigilance reste de mise puisque d’autres manifestations sont à prévoir notamment pour samedi prochain.

I