Des masques réutilisables seront vendus dès la semaine prochaine chez votre buraliste

24 avril 2020 à 4h52 par Mikaël Livret

Ce sera l'un des outils pour déconfiner. Le port du masque pourrait devenir obligatoire dans les transports en commun. Les buralistes s'organisent pour en vendre dans les prochains jours.

BLACKBOX
Les 24 500 buralistes s'organisent pour distribuer des masques dès le 30 avril.
Crédit: FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

« Protégeons les Français chez les buralistes ». Le réseau des 24 500 buralistes s’apprête à commercialiser, à partir du 30 avril, des masques homologués destinés aux professions non médicales et au grand public. Un masque en tissu normé, lavable et réutilisable une vingtaine de fois.

« Être un acteur du déconfinement, aider les Français à se protéger », détaille dans le Parisien Philippe Coy, le président de la Confédération des buralistes. « Nous privilégierons dans les premiers jours la vente aux professionnels de proximité — l'artisan, le plombier, le petit patron, le boulanger, le boucher, etc. — pour aider au redémarrage de l'économie, puis nous servirons les particuliers tout de suite après. »

Chaque buraliste doit, dès à présent, passer sa commande sur la plateforme mise à disposition par la Confédération. Les masques seront vendus aux alentours de 5 € l'unité.

Le gouvernement compte aussi distribuer des masques grand public. À partir du 30 avril pour ceux qui travaillent, et dès le lundi 4 mai pour tous les Français. Pour la distribution en revanche, rien n’a été tranché par l’exécutif. Les pharmaciens pourraient être sollicités, comme la grande distribution, le e-commerce ou les mairies par exemple.