Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Déconfinement : des parcs et jardins envahis de déchets (photos)

02 juin 2020 à 16h26 Par A.L.
Certains citoyens ont fait preuve d'incivilité en laissant leurs déchets dans les parcs français.
Crédit photo : Capture d'écran Twitter

Plusieurs grandes villes de France telles que Paris, Lyon ou encore Bordeaux ont vu leurs espaces verts souillés de déchets après que les Français aient bien profité du week-end ensoleillé de la Pentecôte.

Triste constat. Alors que les Français se déconfinent petit à petit, les mauvaises manières reviennent au galop. Ce week-end, plusieurs internautes ont partagé leur indignation sur les réseaux sociaux en publiant des photos des déchets laissés après des rassemblements dans des parcs pour des pique-niques ensoleillés dans plusieurs villes de France telles que Paris, Lyon, Bordeaux ou encore Versailles. "Moi qui pensais que ces derniers mois avaient entraîné une prise de conscience environnementale...", a alors déploré un internaute, déçu de l'attitude de certains. "Le retour à la normale Canal Saint Martin. Quelle émotion ! Les gens sont vraiment des porcs", a tweeté un autre utilisateur. "Ça serait cool si vous restiez tous confinés en fait...", a surenchérit un autre. 

Pourtant, la mairie de Paris assure avoir anticipé ce long week-end en multipliant le nombre d'agents de propreté sur le terrain et a faisant installer des poubelles supplémentaires en prévision de l'afflux massif. Suite à ces nombreuses incivilités, la mairie réfléchit à mettre en place une amende de 68 euros pour pour ce genre de comportement inadmissable comme le relate Le Parisien. "Bien sûr, on a trouvé des déchets en nombre dans certains endroits très fréquentés [...] Mais pas plus qu'en d'autres temps, dans un contexte similaire. Et pas plus, non plus, que d'autres grandes villes, Lyon, entre autres", a pour sa part affirmé l'adjoint à la maire de Paris chargé de la propreté et de la gestion des déchets, Paul Simondon. "Mais, si certains se sont montrés inciviques, ce n'est pas le cas de l'immense majorité", a-t-il ajouté.