Musique

Booba valide une parodie de son titre « Arc-en-ciel » (Vidéo)

03 juin 2019 à 09h10 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Booba

Les internautes ont répondu à l’appel de Booba et de son « Arc-en-ciel Challenge ». L’un d’eux se démarque même en propose un parodie du titre du rappeur. Regardez !

Le 16 mai dernier, Booba a surpris les internautes en dévoilant un inédit : Arc-en-ciel. Un titre dans lequel il dévoile une facette plus douce et romantique de sa personnalité en rappant « Le temps est compté, Ne brisons pas nos cœurs, Pas l’temps de faire les lovers (….), L’orage est fini, tu me souris, Tu sais que j’ne suis plus très loin, Bébé, je t’amène un souvenir de l’infini, Ton arc-en-ciel est en chemin ».

Le public est aussitôt réceptif : Arc-en-ciel se hisse en tête des classements sur les plateformes digitales et la vidéo dépasse (à ce jour) les 4 millions de vues sur Youtube. Fort de ce nouveau succès, le duc de Boulogne lance alors un défi aux internautes : le #ArcencielChallenge. Le but est simple : s’approprier le morceau Arc-en-ciel pour espérer partager la scène avec Booba. Rien que ça !

Les vidéos envahissent alors rapidement la toile. Mais un internaute se démarque : Hugo Roth Raza. Ce dernier propose, en effet, une parodie du titre de Booba, et même un clip. Dans le couloir d’une gare SNCF, le jeune homme rappe ses nouvelles paroles qui, à l’inverse de l’artiste de 42 ans, ne font pas du tout référence à un amour : « Ta barrette est finie, tu me souris, tu sais que je te rends heureux, Bébé, je t’amène du shit quand t’as fini, t’as arc-en-ciel au fond des yeux... ». Visiblement séduit par cette nouvelle version, Booba partage la vidéo de Hugo Roth Raza sur sa page Instagram (voir ci-dessous). Près de 500 000 vues pour en l’espace de quelques jours.

Voir cette publication sur Instagram

#Repost @hugo.roth.raza ・・・ #ArcEnCielChallenge 🌈

Une publication partagée par KOPP92i (@boobaofficial) le

En solo ou en duo, Booba est omniprésent sur la scène urbaine française. Il figure sur le titre Sale Mood de Bramsito (qui vient de sortir son premier album intitulé Prémices), mais aussi sur le titre Médicament du rappeur Niska.