Une maison envahie par des centaines d’oiseaux sauvages (Vidéo)

BLACKBOX
On se croirait presque dans un film d'Hitchcock !
Crédit: Capture d'écran Inside Edition

2 mai 2021 à 10h45 par Aurélie AMCN

Des centaines d'oiseaux se sont introduits dans une maison détruisant tout sur leur passage. Les propriétaires sont encore traumatisés.

On se croirait presque dans le film Les Oiseaux d’Alfred Hitchcock. Mais ces images sont bien réelles. Depuis le 21 avril dernier, une maison californienne est envahie par des oiseaux. Des centaines d’oiseaux sauvages. D’après les images des caméras de vidéosurveillance du voisinage (ci-dessous), les volatiles ont d’abord longuement survolé la propriété, puis ils se sont introduits par la cheminée. Une vraie invasion.

UNE VAGUE DE CHAOS

« Il y avait des oiseaux littéralement dans tous les coins, c’était horrible ! », raconte la propriétaire des lieux. À l’intérieur de la maison, les oiseaux ont littéralement tout détruit en s’accrochant à tout ce qu’ils pouvaient, du sol au plafond en passant par les rideaux et les meubles.

Constatant tous les dégâts générés par cette horde de volatiles incontrôlables, la femme a contacté le service de protection des animaux qui, étonnamment, n’a eu aucune solution à lui proposer. Seule option : ouvrir toutes les fenêtres et attendre.

UNE VISION DIGNE D'UN FILM D'HORREUR

Mais là encore, impossible de déloger les oiseaux qui s’agglutinaient aux fenêtres en tapant leur bec et en battant furieusement des ailes. Soutenus par leur famille, les propriétaires ont finalement décidé de capturer les oiseaux eux-mêmes, puis de les relâcher un par un dans la rue. « Ils étaient accrochés aux rideaux, j’ai pu en attraper quatre en même temps », raconte le père du mari. Il aura fallu trois jours entiers pour vider la maison et autant de jours pour tout nettoyer et remettre dans l’ordre.

Selon le voisinage, il y avait environ 800 oiseaux. Mais selon le média Inside Edition, plus de 1 500 oiseaux ont été attrapés par les propriétaires. « C’est la saison de l’année où les oiseaux du monde entier cherchent des refuges pour pondre. Ils veulent profiter d’une bonne structure pour échapper aux prédateurs », explique Jeff Corwin, un biologiste spécialiste de la vie sauvage. Des phénomènes identiques se sont d’ailleurs produits à quelques pâtés de maison de la nouvelle résidence californienne du Prince Harry et Meghan Markle.

I