Un projet d’assassinat contre Médine

24 juillet 2018 à 12h30 par Bertrand Loppin

Le groupuscule d'extrême droite AFO projetait de commettre des actions violentes contre des musulmans. « Action des forces opérationnelles envisageaient entre autres d'assassiner des personnalités. Le rappeur Médine était sur leur liste.

BLACKBOX
Crédit: DIN Records

En juin dernier, un coup de filet permettait l’arrestation d’une dizaine de membres d’un groupuscule d’extrême droite dénommé AFO. Action des forces opérationnelles envisageait de commettre plusieurs actions violentes contre des musulmans. Au cours de perquisitions, la police saisissait plusieurs armes à feu ainsi que des éléments entrant dans la fabrication d'explosifs de type TATP. Lundi dernier, trois autres membres étaient interpellés. Aujourd’hui, on en sait un peu plus sur les projets de ce groupuscule dirigé par un ancien policier à la retraite.

AFO aurait entre autres planifié l’assassinat de deux personnalités. Les noms des deux cibles ont été dévoilés. La première personne visée serait Jamel Begahel, arrêté et condamné pour sa participation à des actions terroristes. Le deuxième serait le rappeur Médine.

L’enquête est désormais dans les mains d’un juge anti terroriste. En attendant d’en savoir plus, Médine profite de vacances aux Etats-Unis. Là bas, il a été aperçu aux côté de Booba à Miami. Il a réagit sur les réseaux sociaux. Il semble plutôt aborder cette nouvelle glaçante avec humour et détachement sans rien perdre de sa détermination. 

Ce n’est pas la première fois que Médine, se retrouve dans le viseur de l’extrême droite. En juin, il a fait l’objet d’une polémique suite à une campagne d’affichage contre ses concerts au Bataclan les 20 et 21 octobre prochain.

I