Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Son père contaminé par le coronavirus, Soso Maness dévoile un titre inédit pour le soutenir (vidéo)

18 mars 2020 à 18h30 Par A.L.
Soso Maness dévoile un titre en hommage à son père.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram @Sosomaness

Alors que Soso Maness vient d'annoncer qu'il reportait la sortie de son album car son père était hospitalisé et contaminé par le Covid-19, le rappeur marseillais vient de dévoiler un titre inédit pour soutenir son père malade.

Le lundi 16 mars dernier, le rappeur Soso Maness annonçait à ses fans sur les réseaux sociaux qu'il annulait la sortie de son albuum Mistral, prévu le 3 avril prochain, car son père était actuellement aux urgences après avoir été contaminé par le nouveau coronavirus. "Ma soeur vient de m'appeler en larmes pour me dire que mon père est aux urgences et qu'il ait contaminé par le Coronavirus. Je suis au bout de ma vie, j'ai peur pour lui, il est très âgé et j'ai besoin de lui dans ma vie. Je ne réalise pas encore ce qui se passe. Je suis dans le flou, mais on va se battre. Donc la FM, s'il vous plaît du fond du coeur restez chez vous, c'est important et ça n'arrive pas qu'aux autres. La sortie de mon album 'Mistral' le 3 avril est annulée, vous comprenez bien pourquoi", declarait-il alors.

Voir cette publication sur Instagram

🤲🏼🤲🏼🤲🏼

Une publication partagée par Soso Maness (@sosomaness) le

Soso Maness lâche un nouveau titre

Aujourd'hui, le rappeur est bien décidé à se battre et aller de l'avant. En effet, le Marseillais vient de dévoiler un titre inédit ce mercredi 18 mars. "On va se battre m'a dit le daron", a-t-il indiqué en légende de ce nouveau morceau à la production particulièrement mélodieuse qui parle de la vie, la mort et l'amour

Un joli moyen de donner toute la force nécessaire à son père pour lutter contre ce terrible virus qui a déjà contaminé à ce jour plus de 200.000 personnes dans le monde, selon un décompte de l’Agence France-Presse, et fait plus de 8.000 morts sur la planète dont 175 en France.