Covid-19 : Blackbox modifie ses programmes avec plus d'infos et plus de musique -> en savoir plus
Insolite

Quand un prodige du piano retrouve l’usage de ses doigts après 20 ans (vidéo)

23 janvier 2020 à 15h50 Par A.L.
Joao Carlos Martins a pu rejouer du piano grâce à des gants bioniques.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram

Quelques jours avant Noël, le pianiste de renom Joao Carlos Martins a invité ses amis pour leur faire une magnifique surprise : rejouer du piano pour la première fois depuis plus de 20 ans grâce à une nouvelle paire de gants bioniques.

Cette jolie histoire s'est déroulée dans un bar de Sao Paulo au Brésil. Le pianiste brésilien âgé de 79 ans, Joao Carlos Martins, a fait une mémorable surprise à ses proches en les invitant assister à un moment inoubliable. En effet, celui qui était considéré comme l'un des meilleurs interprètes de Jean Sébastien Bach, a perdu l'usage sa main droite, en 1995, en Bulgarie, après avoir été frappé par une barre de fer lors d'une agression. Malgré ses durs efforts pour apprendre à jouer d'une seule main, une maladie dégénérative l'empêcha, avec le temps, d'utiliser sa main gauche. 

Si 24 opérations chirurgicales n'ont pas suffit pour améliorer la mobilité de ses mains, le musicien fut obligé de dire adieu à sa carrière, comme le révèle l'agence de presse AP. Mais voilà, en décembre dernier, Ubiratã Bizarro Costa lui a confectionné des gants bioniques lui permettant de rejouer du piano, même si le résultat n'est pas encore optimal. "Je ne retrouverais peut-être pas ma vitesse. Je ne sais pas quels résultats j'obtiendrais. Je recommence à zéro comme lorsque j'étais un élève de 8 ans", a-t-il alors expliqué. Sur la vidéo publiée sur Instagram, les internautes ont ainsi pu découvrir Joao Carlos Martins rejouer pour la première fois depuis plus de 20 ans, devant ses amis réunis autour de lui.

S'il sait que sa rééducation va être longue, le pianiste s'est donné un objectif : celui de rejouer à New York, en octobre 2020,  l'occasion du soixantième anniversaire de sa première apparition sur la scène du Carnegie Hall.