Quand Médine remballe avec humour un internaute qui l’interroge sur la Palestine

BLACKBOX
Médine n'a pas sa langue dans sa poche.
Crédit: Capture d'écran Instagram @medine_officiel

19 mai 2021 à 5h25 par A.L.

Médine, le roi de la réparti ? Sans aucun doute ! Le rappeur a répondu avec humour à tous les internautes qui lui ont reproché de ne pas soutenir la Palestine.

Il y a quelques mois, Médine sortait son nouvel album intitulé Grand Médine. Au programme ? Des titres toujours plus ouverts et mélodieux, et des collaborations avec Hatik, mais aussi Koba LaD et Oxmo Puccino. Pourtant, si le rappeur du Havre fait aujourd'hui parler de lui, c'est pour toute autre chose...

Médine rembarre un internaute

Alors qu'il n'a pas voulu prendre part au débat sur le conflit en cours au Proche-Orient avec la Palestine, Médine a néanmoins été pris à partie par un internaute qui lui a reproché, avec une orthographe très approximative, d'avoir peur de se faire boycotter s'il en parlait. Très vite, avec sa répartie légendaire, le rappeur a rebondi en lui lançant : "Toi t’as pas oublié de boycotter l’orthographe en tout cas". Une réponse simple, mais efficace ! 

Néanmoins, ces récents évènements palestiniens ont fait réagir de nombreux rappeurs tels que Niro, Lacrim, Mister You ou encore Fianso. N.O.S, du duo PNL, a aussi tenu à prendre la parole. "Chez nous tous, ce soir, le ciel est calme, sans peur, sans b*mbe mais loin de chez nous chez nos frères et sœurs de Palestine, innocents et innocentes, adultes comme enfants, meurent frappés par les b*mbes ou terrorisés à petit feu jours et nuits par les explosions lourdes et les attaques des soldats de l’arm*e Israélienne. Nous aimes tout le monde, tout être humain, de toute origine", a-t-il écrit.

"Ce qui nous donne le droit de dénoncer tout être humain peu importe l’origine faisant du mal, causant la terreur et la m*rt. C’est pourquoi je dénonce ces actes abominables je me sens impuissant et lâche. Et j’aimerais que nous soyons s’il vous plait tous sensibles au sort de ces pauvres gens, les hommes femmes et enfants de Palestine. Même si ces temps n’ont pas été faciles pour chacun, continuer de partager la peine et le combat de ceux qui souffrent et qui sont opprimés", a conclu le rappeur.