Netflix promet des mesures en faveur de l’écologie

BLACKBOX
Netflix vise la neutralité écologique pour fin 2022.
Crédit: Pexels

1er avril 2021 à 7h45 par Virgil Bauchaud

Panneaux solaires, énergies renouvelables⬦ Netflix vient de dévoiler un plan ambitieux pour rendre neutre son empreinte carbone d'ici fin 2022. Si la plateforme s'investit autant, c'est aussi parce que le streaming pollue énormément.

Netflix peut-il vraiment neutraliser son empreinte carbone d’ici un an et demi ? Dans un plan dévoilé cette semaine, c’est en tout cas l’objectif affiché par le géant du streaming. La plateforme entend compenser ses émissions de gaz à effet de serre avec des initiatives vertes.

Par exemple, Netflix compte installer des panneaux solaires, recruter du personnel habitant à proximité de ses locaux pour éviter les longs déplacements, ou encore mettre plus d’énergies renouvelables dans ses bâtiments. La plateforme a aussi annoncé des investissements dans plusieurs programmes, comme par exemple la protection des forêts au Kenya.

Le streaming, un fléau pour la planète

Si le service s’investit autant, c’est aussi parce qu’il lui sera difficile de ne pas polluer avec sa propre activité. Consommer des contenus en streaming pollue : regarder une heure de film ou série génère environ 100g de CO2.

Netflix, Disney+, Amazon Prime et autres plateformes représentent à elles seules 7% des émissions de gaz à effet de serre du milieu numérique, selon un rapport du « Shift Project » relayé par Konbini. Selon un autre rapport, « L’insoutenable usage de la vidéo en ligne », la consommation de vidéo s’accaparait 60% du flux de données internet en 2018. Soit en conséquence, une pollution en carbone équivalente à celle de la France sur une année. Preuve qu’il y a encore de gros efforts à faire.

I