Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Mort de Samat : quatre personnes arrêtées pour son assassinat

05 juin 2020 à 11h25 Par A.L.
Les assassins de Samat ont été arrêtés.
Crédit photo : Capture d'écran clip "Crime organisé"

Le 7 octobre dernier, le rappeur Samat a été abattu par balles sur le parking du McDonald's de Garges-lès-Gonesse à l'âge de 37 ans. Quatre individus ont été arrêtés et écroués ce 29 mai 2020.

Souvenez-vous. Le 7 octobre 2019, le rappeur français originaire de Stains en Seine-Saint-Denis, Samat, était tué d'une balle dans la tête alors qu'il était stationné sur le parking d'un McDonald's, avenue de Stalingrad, à Garges-lès-Gonesse dans le Val-d'Oise, pour un probable réglement de compte, selon une source proche de l'enquête relayée par le journal Le Parisien. Tandis que les faits se sont déroulés vers 19h30, les auteurs ont directement pris la fuite à bord d'une voiture, une Mercedes Classe A, qui a été retrouvée incendiée à la cité du Clos-Saint-Lazare, à Stains. La jeune femme qui l'accompagnait n'a, par miracle, pas été blessée dans l'attaque. Âgé de 37 ans, Samat était incarcéré à la maison d'arrêt de Nanterre, et était en permission de sortie lorsqu'il a été abattu. Il avait été mis en examen en 2018 pour trafic de stupéfiants et vente d'armes remilitarisées, après avoir déjà eu d'autres ennuis judiciaires en 2010 pour sa participation à un règlement de comptes devant un supermarché Cora à Garges-lès-Gonesse.

Quatre personnes arrêtées

Plusieurs mois après, les lundi 25 et mardi 26 mai 2020, sept personnes, âgées entre 31 et 43 ans, ont été interpellées à Lyon , à Dugny et à La Courneuve par la police judiciaire de Versailles. Si quatre d’entre elles ont été déférées devant un juge d’instruction de la juridiction interrégionale de Paris, soupçonnées d’avoir participé à l’assassinat du rappeur, un mandat d’amener a également été requis à l’encontre d’un cinquième homme, arrêté dans le Rhône.