Mokobé du 113, Mac Tyer, Franck Ribéry : Niro rend hommage à ses idoles (photos)

BLACKBOX
Niro remercie ceux qui l'ont inspiré.
Crédit: Capture d'écran Instagram

1er février 2021 à 16h53 par A.L.

Alors qu'il s'apprête à dévoiler "Sale Môme", le premier EP d'une longue série, Niro vient de rendre hommage aux personnes qui l'inspirent chaque jour pour sa carrière.

Une chose est sûre : Niro n'a jamais peur de dire tout haut ce qu'il pense, en bien ou en mal. Alors qu'il a récemment annoncé la sortie, le 19 février prochain, d'un nouvel EP baptisé Sale Môme, le premier d'une longue série réalisée avec les chercheurs de l'équipe Sony CSL qui travaillent sur un système d'intelligence artificielle, le rappeur vient de s'emparer de ses réseaux sociaux afin de rendre hommage à ceux qui l'ont inspiré durant sa carrière.

Socrate, Franck Ribéry, Mokobé...

"À notre époque, on parle beaucoup plus des mauvaises actions des gens que du bien qu'ils ont pu faire. Nous attendons toujours que les gens soient morts pour leur rendre hommage", a débuté Niro. "Alors de temps en temps je vais envoyer mon respect à ceux qui ont oeuvré dans le bien malgré le monde capuleux dans lequel on vit", a-t-il continué. Puis, c'est tout naturellement que le MC de Blois a ensuite remercié Mac Tyer, aka Socrate la légende du 93. Un homme "intègre" qui n'a jamais hésité à "œuvrer pour les banlieues ", a écrit le rappeur. "Il est un grand frère pour beaucoup d'entre nous", a-t-il ajouté.

Ensuite, Niro a tenu à évoquer le joueur de football Franck Ribéry, "cet homme au grand coeur qui a donné sans compter pour les projets humanitaires", a souligné le rappeur, ajoutant que le sportif avait "toujours soutenu les banlieusards" et avait su "rester humble"

Vint ensuite le tour d'Ousmane Badara alias l'ancien rappeur Alpha 5.20"Tu as été le premier rappeur à être fier d'être un bledard", a écrit Niro. "Tu m'as appris que parler sur les réseaux c'est bien mais agir sur le terrain, c'est mieux", a-t-il continué, ajoutant : "Je te dois le respect éternel". Enfin, le quatrième et dernier hommage de l'interprète de Kim Jong-il était destiné à Mokobé du 113"Un homme au grand coeur qui ramène de la joie partout où il met les pieds", a-t-il déclaré à propos de l'artiste de 44 ans.

Une jolie façon d'honorer ses confrères. Bravo !

I