Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Moha La Squale mis en examen pour agression sexuelle et violences conjugales

17 juin 2021 à 12h06 Par A.L.
Le rappeur mis en examen pour agression sexuelle et violences conjugales.
Crédit photo : Capture d'écran YouTube du clip "Basta".

Visé par des plaintes pour violences, séquestrations et agression sexuelle de plusieurs anciennes petites amies, Moha La Squale vient d'être mis en examen après avoir été placé en garde à vue ce lundi.

En septembre dernier, le parquet de Paris ouvrait une enquête autour de Moha La Squale pour violences, agressions sexuelles et séquestrations à la suite de plaintes de six plaignantes contre l'artiste.

Parmi elles, trois avaient accepté de détailler leur relation passée avec Mohamed Bellahmed de son vrai nom au journal Le Mondeaccusant le rappeur d'insultes, de menaces, mais aussi de violences. L'une d'elle avait même affirmé aux enquêteurs avoir été étouffée avec un oreiller - jusqu'à l'agression sexuelle.

Moha La Squale mis en examen

Plusieurs mois après ces graves accusations, Moha La Squale - qui a déclaré il y a quelques mois que toutes ces histoires n'étaient que des mensonges montés de toute pièce a été mis en examen mercredi pour "agression sexuelle" et "violences" par conjoint ainsi que pour "séquestration", a indiqué une source judiciaire, confirmant une information du Monde

Selon le quotidien, le rappeur de 26 ans avait été placé en garde à vue ce lundi. Une confrontation a même été organisée avec l’une des plaignantes. À l’issue de ce placement en garde à vue, Mohamed Bellahmed a donc été présenté à un juge d’instruction et placé sous contrôle judiciaire, dans le cadre d’une information judiciaire. 

Pour rappel, le 15 avril 2021, le tribunal judiciaire de Paris a condamné Moha La Squale à six mois de prison ferme à domicile, sous bracelet électronique suite à un refus d'obtempérer, outrage et rébellion après avoir tenté de prendre la fuite suite à un contrôle routier dans le XVIIIe arrondissement de Paris en juin 2020.