Musique

Kalash : la justice rejette la plainte déposée contre lui par un policier

08 novembre 2019 à 20h40 Par Bertrand Loppin
Kalsh ne sera pas inquiété pour le clip du morceau « Mada »
Crédit photo : Kalash

Kalash était poursuivi par un policier l’accusant d’avoir utilisé sa voix dans le clip illustrant le morceau « Mada ». Le tribunal de Fort de France a tranché. Le policier a vu sa plainte rejetée pour vice de forme. Explications.

Début octobre, Kalash avait dévoilé le clip du morceau « Mada ». Dans ce morceau extrait de son nouvel album « Diamond Rock », il rendait hommage à son île la  Martinique. Dans le clip tourné dans la commune de Sainte Thérèse, il avait réuni un cortège de 200 motos et scooters. Ce rassemblement avait été préalablement autorisé par les autorités de la commune. Pour autant, un policier avait manifesté sa désapprobation. Ce dernier avait pointé du doigt la présence de personnes ne portant pas de casques. Il avait également accusé certains figurants d’être recherchés. Il avait même rapporté ses propos sur un média martiniquais. Kalash avait alors repris l’extrait audio diffusé et l’avait insérer au début du clip de « Mada ».

Suite à cette initiative, ce policier prénommé Lousy Berté avait décidé de porter plainte contre lui pour utilisation de sa voix sans autorisation. Pour sa défense, Kalash avait évoqué le fait qu’il s’agissait d’un simple featuring… La justice vient de trancher dans  cette affaire. Le tribunal de Fort de France a décidé de rejeter la plainte déposée par Louisy Berté pour vice de forme. En effet, le tribunal a constaté que le policier a localisé son domicile au commissariat de Fort de France.

Kalash va donc pouvoir continuer de diffuser sans aucune modification le clip du morceau « Mada ». De son coté, le policier a été condamné à régler les frais de justice supportés par Kalash. Cependant, son avocat a annoncé qu’il réfléchit sur la possibilité de relancer la procédure. Quant à Kalash, via un message posté sur Twitter, il souligne le comique de la situation mais précise qu’il ne souhaite pas s’appesantir sur cette affaire et qui il est temps de passer à autre chose.