"Je me suis sentie humiliée" : une femme refusée d’une attraction à cause de son poids

BLACKBOX
Photo d'illustration
Crédit: Pixabay

17 mai 2021 à 15h08 par A.L.

Laureen, une jeune femme de 22 ans originaire de Burdinne en Belgique, s'est vue refuser l'accès d'une nouvelle attraction du parc Walibi en raison de sa corpulence.

Le 13 mai dernier, lors du congé de l'Ascencion, Laureen, une jeune femme de 22 ans originaire de Burdinne en Belgique, a décidé de passer du bon temps en famille en allant au célèbre parc d'attraction Walibi. Très vite, la Burdinnoise décide alors de tester un nouveau manège, le Kondaa, présenté comme étant "les montagnes russes les plus hautes et les plus rapides du Benelux".

Recalée à cause de son poids

Seulement voilà. Après avoir attendu 1h30 à l'entrée du manège, Laureen s’est malheureusement vu refuser l’accès. En cause ? Sa corpulence. "Lorsque nous nous sommes installés dans l’attraction, je n’ai pas pu fermer le harnais et le personnel m’a demandé de descendre pour des raisons de sécurité liées aux capteurs. Sur les 13 personnes de notre groupe, j’étais la seule concernée par ce problème. Cette réaction du personnel était une façon de me faire comprendre que j’étais trop grosse", a confié la jeune femme qui mesure 1m66 pour 120 kg.

"Je leur ai dit de changer de constructeur car ce n’est pas normal. C’est la première fois que cela m’arrive à Walibi et cela ne s’est jamais passé dans un autre parc", a poursuivi la jeune femme, se disant "humiliée".

De son côté, la direction du parc indique que le protocole a été respecté. "Concernant le poids, cela varie en fonction de la morphologie de la personne mais l’essentiel est que celle-ci soit correctement attachée avec le harnais et que la sécurité soit présente. Si la sécurité n’est pas garantie, il est impossible pour cette dernière de pouvoir rester dans la nacelle", a ainsi assuré Alexis Nuyt, le directeur marketing de Walibi. 

I