Gironde : seize militants "black blocs" interpellés samedi avant une manifestation à Bordeaux

9 décembre 2019 à 9h17 par Diane Charbonnel

Les seize personnes avaient prévu de se rendre à la manifestation bordelaise contre la précarité samedi pour en découdre avec les forces de l'ordre.

BLACKBOX
Les 16 militants se trouvaient toujours en garde à vue dimanche soir.
Crédit: Pixabay

Près de 1 000 personnes se sont mobilisées samedi dans les rues de Bordeaux. Gilets jaunes et syndicats appelaient à manifester ensemble contre la précarité. La manifestation s’est déroulée dans le calme, mais aurait pu dégénérer. Seize personnes ont été interpellées peu de temps avant le début du rassemblement, dans un appartement au Bouscat, loué pour le week-end. Selon nos confrères de Sud Ouest, ces hommes et ces femmes âgés de 25 à 45 ans, sont soupçonnés d’être des militants de la mouvance « ultrajaune » et « black bloc ». Ils seraient venus de Gironde et d’autres départements pour participer à la manifestation bordelaise dans le but d’en découdre avec les forces de l’ordre. Des produits chimiques, notamment de l’acide, et des clous ont été retrouvés dans l’appartement.

Les 16 personnes ont été placées en garde à vue. Dimanche soir, elles se trouvaient toujours  à l’hôtel de police de Bordeaux. Toujours selon nos confrères de Sud Ouest, certaines devraient être présentées ce lundi au parquet.

I