Musique

Diddy : le rappeur accusé d’avoir commandité le meurtre de Tupac !

16 juillet 2019 à 12h00 Par A.L.
Crédit photo : Diddy

Greg Karding a été le détective en charge des enquêtes sur la mort de Tupac. Le professionnel vient de faire des révélations sur les circonstances du décès : il accuse notamment Diddy d'avoir mis un contrat sur la tête de Shakur.

Nombreuses sont ceux qui veulent connaître définitivement la vérité sur la mort du rappeur Tupac Shakur, assassiné le 13 septembre 1996 à Las Vegas. Aujourd’hui, près de vingt-trois ans après cette tragique disparation, un détective nommé Greg Karding a été nommé en charge des enquêtes sur la mort de ce dernier, mais également de celle de Notorious B.I.G, assassiné par arme à feu au volant de sa voiture le 9 mars 1997. Dans un documentaire relaté par le site américain Adramatichiphop, l'enquêteur aurait déclaré avoir la certitude que Puff Daddy avait mis un prix d'un million de dollars sur la tête de Tupac et du célèbre producteur Suge Knight, toujours vivant. 

Un meurtre commandité

Selon les propos de Greg Karding, bien qu'Orlando Anderson soit le tueur qui a appuyé sur la détente pour abattre Tupac, les circonstances du décès ne semblent pas liées à la bagarre qui s'était déroulée quelques heures plus tôt au casino MGM de Las Vegas, entre lui et l'interprète de Dear Mama. En effet, l'enquêteur affirme qu’Orlando se trouvait probablement là pour tuer le rappeur et Suge Knight afin de toucher ce fameux million donné par Diddy. Le détective suppose donc qu’il attendait Tupac pour le suivre afin de passer à l’acte, accompagné par notamment Keefe D qui se trouvait avec Orlando dans la voiture.

Greg Kadin explique le déroulement des faits, selon lui, après la fusillade dans le documentaire réalisé à ce sujet. "Immédiatement après, Diddy entend parler de la fusillade. Il apprend que Tupac s'est fait tirer dessus et qu'il est à l'hôpital. Keefe D reçoit un appel et c'est Puffy (Diddy, nldr) à l'autre bout du fil et Puffy demande : 'C'était nous ?'. Keefe D répond 'Ouais, c'est nous'. Ce qu'il se passe ensuite, c'est que Keefe qui se trouvait déjà sous enquête pour trafic de drogue n'a plus l'opportunité de reparler à Diddy pendant 6 mois, jusqu'à ce qu'ils se voient au musée Peterson Auto. Keefe D se dirige alors vers Puffy pour lui parler mais ce dernier est au courant que le FBI le surveille et la dernière chose qu'il veut c'est d'être directement associé avec celui avec lequel il a eu cet arrangement de commettre ce meurtre. Keefe D admet que ce n'était pas une bonne idée qu'on les voit ensemble publiquement à cause de l'enquête sur Tupac...", explique le détective.

Face à toutes ces accusations, Diddy n’a toujours pas réagi.