Deux jeunes font le buzz en éteignant les lumières des magasins la nuit (vidéo)

BLACKBOX
Maxime et Yanis déambulent dans les rues de Marseille pour éteindre les lumières des boutiques le so
Crédit: Capture d'écran TikTok

22 janvier 2021 à 14h20 par A.L.

Yanis Haggui et son ami Max font ce que l'on appelle du "parkour". L'idée ? Déambuler la nuit dans les rues désertes de leur ville, afin d'éteindre les lumières des enseignes.

Yannis et Max, originaires de Marseille, sont deux amis adeptes du parkour. Le concept ? Parcourir les rues de la cité phocéenne pour éteindre les lumières restées allumées dans certains magasinsLeur petite sortie a été filmée puis postée sur TikTok dimanche 17 janvier . Une séquence, tournée dimanche juste avant le couvre-feu, pour "s’amuser tout en faisant un petit geste écolo qui alerte sur la pollution lumineuse", comme l’explique Yanis.

@yanishaggui

Petit geste écolo (puis s/o la bac qui nous on vue mais pas embarqué) ##ecologie ##marseillais ##marseiller ##marseille13 ##parkour ##challenges ##teamjul

'� Aesthetic - Xilo

Une vidéo faite "sur un coup de tête". "J’avais déjà vu une vidéo d’un Aixois qui avait fait pareil. J’avais trouvé l’ambiance de la vidéo good vibes. Ça m’a donné envie de le faire. Et dimanche, on rentrait chez nous avant le couvre-feu. On était rue Saint-Ferréol et on s’est dit qu’on allait faire la vidéo", a expliqué Yanis à 20 minutes. "En fait, c’est tout bête comme technique. Devant chaque magasin, il y a un interrupteur positionné en hauteur. On fait un mouvement qui s’appelle un passe-muraille et on baisse la lumière !", a continué le jeune homme. Si la loi oblige les commerces à couper toute lumière d’une heure à six heures du matin, Yanis est assure "que ce n’est pas le cas" et se dit "choqué que ça ne soit pas respecté". 

La police approuve

"Au début, ils ont fait leur travail, avec un regard méchant et à nous demander ce qu’on faisait là. Quand on a répondu qu’on faisait un geste écologique vis-à-vis de la consommation d’électricité, ils nous ont répondu : 'Ah ouais, bien joué, les gars, on vous embarque pas !'", a confié le jeune homme à propos de la police. Quoiqu'il en soit, leur vidéo a littéralement fait le buzz. Elle a en effet été visionnée plus de 200.000 fois en moins de 24 heures. "Quand j’ai posté ça, j’étais à 300 abonnés. J’en suis aujourd’hui à 1.500. Les choses s’enchaînent trop rapidement. J’ai reçu un message de Brut sur Instagram qui voulait nous poser des questions. Ils ont fait un réel (une nouvelle fonctionnalité Instagram, n.d.l.r.) qui a fait un million de vues en quelques heures. Et après, il y a eu un effet boule de neige. Je suis même passé sur BFMTV", a expliqué Yannis, fier de son initiative. 

I