Des préservatifs usagés, relavés, séchés et revendus comme étant "neufs"

24 septembre 2020 à 16h00 par A.L.

Un stock de 324.000 préservatifs usagés a été retrouvé par les autorités vietnamiennes dans une usine du sud du pays. Au programme ? Un trafic horrible.

BLACKBOX
Photo d'illustration
Crédit: Pixabay

Ce samedi 19 septembre, la police vietnamienne a mis la main sur pas moins de 324.000 préservatifs usagés qui étaient en train d’être reconditionnés et prêts à être vendus sur un marché local et distribués dans des hôtels. Lavés, séchés puis remoulés à l’aide d’une sorte de godemichets en bois, ces préservatifs usagés faisaient ainsi l'objet d'un trafic sordide au sein d'une usine située à l’extérieur du centre économique du sud de Ho Chi Minh. Des milliers d’exemplaires ont malheureusement déjà été réutilisés par des acheteurs, qui ne se sont aperçus de rien, comme le rapporte le Daily Mail.

Risque de MST

De son côté, le propriétaire de l’entrepôt où ont été retrouvés ces préservatifs, a indiqué qu’il les recevait usagés une fois par mois, afin de les nettoyer. Comme le rappelle CNewsla réutilisation d'un préservatif comporte un grave risque de Maladie Sexuellement Transmissible et de grossesses non désirées.

I