Musique

Dadju s'engage dans l'humanitaire pour venir en aide aux femmes (vidéo)

05 novembre 2019 à 18h30 Par A.L.
Dadju tend la main aux femmes congolaises victimes de violences sexuelles.
Crédit photo : Universal Music Group

Alors qu'il vient de révéler un prochain featuring avec le rappeur Nekfeu, Dadju se lance aujourd'hui dans un tout nouveau projet : la création d’une association caritative qui vient en aide aux femmes victimes de violences sexuelles.

Souvenez-vous. En novembre 2017, on pouvait découvrir Gentleman 2, le premier opus de Dadju qui a rencontré un énorme succès. En seulement une année, cet album sera certifié disque de diamant. Fort de ce succès, Dadju a donc décidé de s’attaquer rapidement à une nouvelle production. Depuis quelques semaines, il tease l’arrivée d’un deuxième album, dévoilant, pour l'occasion, un premier morceau intitulé Compliqué. Mieux encore, dans un message posté récemment sur Instagram, Dadju a lâché que la sortie de l'opus était prévue pour le 15 novembre prochain, avec en surprise, un featuring inédit avec Nekfeu. 

Si pour l'heure, les fans attendent avec impatience d'écouter les nouveaux sons de Dadju, ils ont pu néanmoins avoir des ses nouvelles ces derniers jours. Et pour cause... Le rappeur qui se produira le 14 décembre prochain à l’AccorHotels Arena lors de sa tournée P.O.A Tour, vient de faire la Une des médias grâce à son tout nouveau projet : le lancement de Give back charity, son association caricative qui a été créée pour venir en aide aux femmes victimes de violences sexuelles au Congo en récoltant des bénéfices. En effet, bien que ce fléau ne soit pas extrêmement médiatisé, la situation actuelle en Afrique est particulièrement inquiétante, et spécialement en République démocratique du Congo. L’impunité des viols et le vide sécuritaire restent malheureusement bien réels. 

"J’aimerais aider le monde entier. Mais là tout de suite, pour commencer, pour faire le premier pas,  je me suis tourné vers le Congo", déclare ainsi le rappeur dans sa vidéo de présentation. Pour bien faire, le frère de Gims s'est rapproché de personne de confiance, et notamment le docteur Denis Mukwege. Ce dernier a dédié sa vie à ces femmes dans le besoin."Denis Mukwege qui a changé la vie de plein de femmes, qui a gagné le prix Nobel de la Paix parce qu’il a réparé un nombre incalculable de femmes. Il a fait de la chirurgie réparatrice sur ces femmes là. Gratuitement. Il le faisait parce qu’il fallait le faire", a confié Dadju. "Si je peux aider ne serait-ce qu’une personne. Une personne qui va s’en rappeler qui va grandir et qui va essayer d’aider une autre personne. Déjà là, je me sentirais bien", a-t-il ajouté. On ne peut que l'applaudir !