Musique

Cardi B s’en prend à ses fans (Vidéo)

20 mai 2019 à 09h20 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Cardi B

Personne ne peut s’immiscer entre Cardi B et sa famille. Sur Instagram, la rappeuse règle ses comptes avec les internautes, et notamment les personnes gérant des « fan pages » et qui se mêlent visiblement assez régulièrement de sa vie privée.

Cardi B en a marre. Sa vie, ses choix et ses proches sont régulièrement au cœur des conversations des internautes. Jugements, critiques, moqueries… Aujourd’hui, la rappeuse craque. Dans un Live publié dans sa Story Instagram (voir ci-dessous), l’interprète de Bodak Yellow explique avoir eu connaissance d’une conversation groupée dans laquelle plusieurs personnes gérant différentes « fan pages » s’en prenait à ses proches, et notamment sa petite sœur, Hennessy Caroline, son attachée de presse et bien sûr, son mari. 

Furieuse mais étonnamment calme, Cardi B recadre donc ces individus : « Je suis reconnaissante d’avoir autant de personnes qui me soutiennent (…), mais non, vous ne pouvez pas parler de ma petite sœur [Hennessy Carolina]. Je vous poignarderai… Je pourrai clairement commettre un meurtre pour ma sœur. J’irai en prison pour ma sœur, je mourrai pour ma sœur, je prendrai une balle pour ma sœur. Alors personne ne parle dans le dos de ma sœur. Je peux être amie avec quelqu’un depuis 100 ans, mais à partir du moment où tu dis du mal de ma sœur, tu es rayé de ma vie. Point barre ». 

Elle enchaîne ensuite, en évoquant son mari, le rappeur Offset, avec qui elle a une petite fille de 10 mois : « Vous ne pouvez pas non plus parler de mon mari. Je suis consciente que certaines ‘’fan pages’’ et certaines personnes peuvent avoir leur avis concernant toutes les embrouilles que j’ai avec Offset. Cependant, c’est mon mari et le père de mon enfant. Ma fille adore son papa. Je sais qu’elle se battra toujours pour lui, mais elle ne le peut pas, car c’est encore un bébé. Alors, je me battrai pour son père. Personne ne peut raconter de la merde sur le père de mon enfant ! ». La seule personne à qui les internautes et les médias peuvent s’en prendre, c’est elle. « Laissez ma famille en dehors de tout ça ! », conclut-elle son long monologue. Cela a le mérite d’être clair !