Bordeaux : le monde de la nuit en souffrance

BLACKBOX
250 000 emplois sont en jeu dans ce secteur. Photo d'illustration.
Crédit: pixabay

21 janvier 2021 à 14h30 par Laure Deville

Un rassemblement est prévu ce samedi de 14h à 17h place de la victoire à Bordeaux.

Ils ont l’impression d’être les grands oubliés de cette crise sanitaire. Les professionnels de la musique électronique lancent une mobilisation ce samedi pour interpeller les pouvoirs publics. Ils sont rejoints par tout le monde de la culture de la nuit (Bars, restaurants…).

« Il y a toujours un problème de reconnaissance de notre activité », nous explique Kevin RINGEVAL coordinateur national Technopol. Pourtant aujourd’hui, 25% des musiques actuelles sont électroniques, c’est la plus grosse production française selon Kevin RINGEVAL.

« Nous vivons sous perfusion »

Les intermittents de la nuit demandent à ce qu’on les autorise à organiser des évènements en extérieur avec un protocole strict car, aujourd’hui, ce sont 250 000 emplois qui sont en jeu dans ce secteur. Samedi 23 janvier, de 14h à 17h, le monde culturel de la nuit proposera donc différents happenings sur la place de la victoire à Bordeaux.

I