Bordeaux : l’homme interpellé mardi aurait avoué le meurtre de son ex-femme

25 octobre 2019 à 7h21 par Diane Charbonnel

Son ex-femme avait été tuée d'un coup de couteau dans le c-ur devant la porte de son appartement dans le quartier Grand Parc à Bordeaux lundi.

BLACKBOX
Selon les associations féministes, il pourrait s'agir du 124 ème féminicide commis en France depuis
Crédit: Wit FM

Il était placé en garde à vue depuis mardi soir, depuis son interpellation à Lormont, alors qu’il se trouvait chez une connaissance. L’homme de 41 ans aurait avoué le meurtre de son ex-femme, et mère de ses quatre enfants, aux enquêteurs.

La mère de famille avait été tuée lundi d’un coup de couteau dans le cœur devant la porte de son appartement dans le quartier Grand Parc à Bordeaux. Selon nos confrères de Sud Ouest, l’homme aurait assuré ne pas avoir prémédité son geste. Il aurait expliqué que le ton serait monté alors qu’il se disputait avec son ex-conjointe. Une information judiciaire pour assassinat, c’est-à-dire pour meurtre avec préméditation, aurait malgré tout été ouverte. Selon les associations féministes, il pourrait s’agir du 124ème féminicide commis en France depuis le début de l’année.

I