A$AP Rocky fait son grand retour aux États-Unis après sa sortie de prison

5 août 2019 à 10h00 par A.L.

La justice suédoise a décidé de poursuivre A$AP Rocky pour violences. Le rappeur a néanmoins pu rentrer aux États-Unis en attendant l'annonce du verdict final.

BLACKBOX
Crédit: A$AP Rocky

Malgré l’intervention de Donald Trump, malgré une pétition signée par des milliers de personnes, malgré le soutien de nombreux artistes américains, la justice suédoise reste inflexible. En effet, le 2 juillet dernier, A$AP Rocky était placé en garde à vue avec trois autres personnes suite à une bagarre qui s’était déroulée avec deux individus dans les rues de Stockholm. À l’issue de cette garde à vue, la justice suédoise décidait alros de le placer en détention provisoire afin d’éviter qu’il ne prenne la fuite pendant l'enquête. Aujourd'hui, l'affaire de la star fait parler d'elle partout à travers le monde et A$AP Rocky a plaidé non coupable dès l'ouverture de son procès. Malheureusement, ses explications n'ont pas suffit à convaincre le juge qui demande six mois de prison ferme contre le rappeur. "Je ne vois pas comment l'on pourrait discuter d'autre chose que de la prison", a fait valoir le procureur Daniel Suneson, dans ses réquisitions, au cours de la troisième et dernière journée d'audience au tribunal de Stockholm, ce vendredi 2 août dernier.

A$AP Rocky de retour sur le sol américain

Si la défense a demandé l'acquittement et que le verdict final va sûrement être rendu le 14 août prochain, A$AP Rocky a pu faire son grand retour aux États-Unis, à Los Angeles (Californie), après être sorti de prison vendredi soir. En effet, selon plusieurs chaînes de télévision américaines, l'artiste de 30 ans, a atterri à bord d'un jet privé en provenance de Stockholm. Sur son compte officiel Instagram, le rappeur n'a pas caché sa joie à l'annonce de sa remise en liberté provisoire."Je ne peux pas vous dire à quel point je vous suis reconnaissant à tous. Merci du fond du coeur à tous mes fans, à mes amis et à tous ceux qui m'ont soutenu ces dernières semaines (...), ce fut une expérience très difficile et humiliante", a-t-il écrit en lettres majuscules sous une photo de lui, après presque un mois de détention.

Un enthousiasme clairement partagé par le Président des États-Unis, Donald Trump, qui s'est empressé d'annoncer la bonne nouvelle sur son compte Twitter, précisant : "Il est en route pour la maison".
Espérons pour le rappeur qu'il ne doive pas faire un retour express vers la Suède dans quelques jours...
I