Musique

21 Savage : la police révèle de nouveaux éléments

08 février 2019 à 15h52 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : Commons Wikimedia

Alors que 21 Savage est toujours détenu par les services d’immigration américains, Jay Z a engagé un avocat pour assurer sa défense. Dans le même temps, la police donne des précisions sur les raisons de son maintien en détention.

21 Savage est toujours aux mains des services d’immigration américains. Il a été arrété dimanche dernier. Les autorités américaines estiment que 21 Savage est en situation irrégulière. Il se trouve sur le territoire américain sans visa. Il doit donc être expulsé vers le pays dont il a la nationalité, la Grande Bretagne. Problème : 21 Savage vit aux Etats-Unis depuis de longues années et ses enfant sont nés aux Etats-Unis. Face à cette situation de nombreuses stars se sont mobilisées pour le soutenir 2. Parmi elles : Dj Khaled, Cardi B, Offset, Nicki Minaj, mais surtout Jay Z.

Ce dernier ne s’est pas contenté de lui apporter un simple soutien moral. Jay Z n’a pas hésité à lui trouver un avocat pour assurer sa défense et à payer tous les frais. Et il n’a pas pris n’importe qui. Jay Z a fait appel à Alex Spiro, une pointure en droit des étrangers. Ce dernier est aussi connu pour avoir assurer la défense de nombreux rappeurs et stars de la NBA. Jay Z s’est également exprimé sur cette affaire. Pour lui, 21 Savage doit retrouver ses enfants au plus vite. Il estime que son arrestation et sa détention sont « une parodie absolue ».

De son côté Alex Spiro annonce qu’il ne se contentera d’une simple libération sous caution. Il précise qu’il s’agit d’un simple problème de dépassement de date d’expiration de visa. Il rappelle que 21 Savage a déposé une demande de visa depuis quatre, une demande qui est restée sans réponse des services d’immigration.

Dernier rebondissement, face à cette mobilisation, les autorités américaines se sont fendues de quelques précisions notamment pour justifier son maintien détention. L’interpellation de 21 Savage aurait été mouvementée. Il aurait tenté de prendre la fuite alors qu’il circulait au volant de sa Dodge. Il aurait failli emboutir une véhicule de police et il aurait roulé sur des trottoirs. De plus, les officiers de police auraient également trouvé dans la boite à gant du véhicule une arme chargée et des substances non identifiées qui pourraient être de la drogue.