Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Nous resterons confinés jusqu’au 11 mai

13 avril 2020 à 20h30 Par cc
Crédit photo : 1981/CC

« L’espoir renait mais rien n’est acquis », Le chef de l’état s’est exprimé à 20H02, ce 13 avril, après les applaudissements désormais rituels des français en hommage aux soignants. Nous resterons confinés jusqu’au lundi 11 mai a annoncé Emmanuel Macron avec un bémol : "si la propagation du virus a effectivement continué à ralentir" a t'il précisé.

Emmanuel Macron a tout d’abord salué le travail des soignants en 1ère ligne mais aussi celui des français impliqués pour que la France tourne encore.

Le confinement imposé encore pour un mois, un confinement dont les modalités resteront les mêmes qu’actuellement et ne seront pas renforcées. Si ce n’est dans les maisons de retraites où les proches pourront venir visiter les personnes en fin de vie.

10 000 respirateurs de plus. Doublement de places en réanimation. "Nous saurons faire face" a affirmé Emmanuel Macron.

Bonne nouvelle pour certains secteurs et notamment les indépendants et les professions libérales : des annulations de charges seront possibles dans certains secteurs.

Une aide exceptionnelle aux familles les plus modestes et aux étudiants devrait également être versée dans les jours à venir.

Ce qu'il faut retenir de l'intervention d'Emmanuel Macron concernant le déconfinement :

- A partir du 11 mai, le déconfinement se fera peu à peu, les écoles seront rouvertes de la maternelle au lycée.

- Les étudiants du supérieur n’auront, eux, pas cours avant l’été.

- Les lieux rassemblant du public ne pourront rouvrir la 11 mai, les festivals prévus avant la mi-juillet, annulés

- Les personnes âgées, celles atteintes de maladies chroniques, les handicapés resteront encore confinés.

- Le déconfinements se fera sur la base de tests, en priorité pour les personnes les plus fragiles. Toute personne ayant un symptôme sera testée et mise en quarantaine.

Lorsque le confinement destiné à lutter contre l'épidémie de coronavirus commencera à être levé en France, le 11 mai, "nous serons en capacité de tester toute personne présentant des symptômes" pour pouvoir mettre les malades en quarantaine, a affirmé lundi le président Emmanuel Macron. "Nous n'allons pas tester toutes les Françaises et tous les Français, ça n'aurait aucun sens. Mais toute personne ayant un symptôme doit pouvoir être testée. Les personnes ayant le virus pourront ainsi être mises en quarantaine, prises en charge et suivies par un médecin", a ajouté le chef de l'Etat.

- Les frontières avec les pays non Européens seront fermées.

- Un masque grand public sera distribué à tous. Son port pourra devenir obligatoire.

"Nous sommes loin de ‘l’immunité collective" a affirmé le chef de l'êtat, ajoutant  "nous aurons plusieurs mois à vivre avec le virus... Il faudra préparer l’après, rebâtir une indépendance".

La France se rapproche du cap des 15.000 décès depuis le début de l’épidémie, avec 14.967 morts, le pays se situant dans "une phase de haut plateau" a indiqué lundi la Direction générale de la Santé dans un communiqué.