Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

"Naked Athena" : une mystérieuse manifestante s’affiche nue face aux policiers armés (vidéo)

23 juillet 2020 à 13h22 Par A.L.
Une jeune inconnue, aujourd'hui surnommée "Naked Athena", s'est affichée complètement nue devant les policiers lors d'une manifestation à Portland.
Crédit photo : Capture d'écran Twitter ©

Ce vendredi 17 juillet, à Portland aux États-Unis, une femme est venue faire face aux forces de l'ordre entièrement nue lors d'une manifestation contre les violences raciales dans le pays.

Alors que les cris et les gaz lacrymogènes fusaient au milieu des revendications de la manifestation de Portland organisée ce vendredi 17 juillet contre les violences policières dans le pays, celle que l'on surnomme aujourd'hui "Naked Athena", soit "l’Athena nue"est venue s’installer devant les forces de l’ordre, sans dire un mot, et totalement nue. Masquée et portant un bonnet pour seul vêtement, elle s'est installée, très silencieuse, puis a pris des poses entre la danse et le yoga. Une scène surréaliste qui a fait de cette femme inconnue une star de la lutte contre les violences raciales.

"Tout le monde avait l’air surpris et sans voix", a commenté Dave Killen, le photographe qui a immortalisé la scène au Oregon Live. "Après un moment de flottement, des officiers ont commencé à lancer des bombes lacrymogènes à ses pieds. Un autre manifestant s’est ensuite approché de la jeune femme, tentant de la couvrir avec un bouclier fait maison. Mais 'Naked Athena' a préféré rester nue, gardant toujours le silence", a-t-il expliqué. "Elle était incroyablement vulnérable. Et cela aurait été très douloureux pour elle d’être blessée par l’une des balles, alors qu’elle ne portait aucun vêtement", a continué le professionnel, ajoutant : "au bout d’une dizaine de minutes, elle est ensuite repartie, sans dire un mot, gardant le mystère sur son identité"

Pour rappel, depuis la mort de George Floyd le 25 mai dernier, l'Oregon et notamment la ville de Portland, ne cesse de vivre au rythme des manifestations.