Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Il dépense 145 000 euros pour une maison qui n'existe pas !

19 décembre 2020 à 20h45 Par Aurélie AMCN
Une erreur qui vaut cher...
Crédit photo : Pixabay

Dans les Vosges, un homme a acheté une maison dans une agence immobilière. Seul hic : la maison n’existe pas. Récit.

Patrick Mehl vit un véritable cauchemar. Il y a trois ans, cet homme d’une cinquantaine d’années visite puis achète une maison au Clos de la Roche, à Epinal (Vosges), pour la somme de 145 000 euros. Ce bien, il le loue à son fils pendant six mois. Mais un jour, tout bascule : un huissier sonne à la porte.

145 000 EUROS DANS LE VENT

« L’huissier a demandé à mon fils ce qu’il faisait dans cette maison. Il lui a répondu qu’il vivait dans la maison de son père. Et là, l’huissier lui a dit : ‘’Ah non ! Votre père est bien propriétaire, mais de la maison mitoyenne… », raconte le père de famille, encore sous le choc.

En effet, selon Me Anne-Lise Tridon, l’avocate de Patrick Mehl interrogée par Vosges Matin, l’agence immobilière a vendu le mauvais bien à son client, mais surtout un bien qui n’existe pas, car en plus d’un mauvais numéro de parcelle, la maison que Patrick Mehl a acheté fait en réalité l’objet d’une saisie immobilière et est destinée à être vendue aux enchères.

UNE VRAIE IMPASSE

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Lorsque le quinquagénaire décide de se rabattre sur la fameuse maison mitoyenne que l’huissier lui attribue, il tombe une nouvelle fois de très haut : celle-ci est déjà occupée par un locataire.

La situation se corse davantage lorsque l’homme apprend également que le bien qu’il pensait avoir acquis au départ a été vendu aux enchères quelques jours plus tôt. Résultat : le fils est contraint de payer un loyer de 780 euros aux nouveaux propriétaires, tandis que le crédit immobilier du père s’élève à 632 euros par mois.