Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Flash

École obligatoire, ré-ouverture des cafés et restaurants, ce qu'il faut retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron

14 juin 2020 à 21h12 Par Caroline Cayol
Emmanuel Macron
Crédit photo : AFP

Toute la France passe au vert retour des écoliers et des collégiens en cours à partir du 22 juin, le président de la république annonce le presque point final du déconfinement.

Emmanuel Macron a achevé plus tôt que prévu le déconfinement en annonçant, que toute la France, sauf la Guyane et Mayotte, passera au "vert" dès lundi ainsi que la réouverture très attendue des cafés et restaurants en Ile-de-France.

"Heureux de cette première victoire contre le virus", M. Macron a également dit souhaiter tirer "toutes les leçons" de la crise sanitaire, assurant que "nos forces, nous les conforterons, nos faiblesses, nous les corrigerons vite et fort".

Voici les principales annonces à retenir de cette allocution : 

- Toute la France en zone verte : ce passage sera effectif dès ce lundi, avec notamment pour l'Île-de-France, la réouverture des cafés et des restaurants

- Retour en classe de tous les élèves dès le 22 juin dans les crèches, écoles et collèges : la mesure est obligatoire.

- Les visites en Ehpad "devront être autorisées" dès ce lundi, a annoncé le chef de l'État

- Possibilité d'aller dans tous les pays de l'Union Européenne également dès demain, lundi 15 Juin

- Pas de hausse des impôts, malgré les 500 milliards d'euros débloqués pour faire face à la crise, a promis le chef de l'État

- "La République ne déboulonnera pas de statue", a prévenu Emmanuel Macron, en réponse aux statues décrochées dans plusieurs sites de France suite aux manifestations liées à l'affaire Adama Traoré

- "Nous serons intraitables face au racisme et à l’antisémitisme, et de nouvelles mesures fortes pour l'égalité des chances seront prises", a ajouté le président, pour réagir aux problèmes de racisme dans la police

- Soutien aux policiers et aux gendarmes, "exposés à des risques quotidiens en notre nom : c'est pourquoi ils méritent le soutien de la puissance publique et la reconnaissance de la nation"

- L'organisation de l'État va changer, a prévenu le président, qui a ajouté qu'il reprendra la parole devant les Français au mois de juillet pour en expliquer les grandes lignes

Emmanuel Macron a conclu en annonçant qu'il s'adresserait à nouveau aux Français "en juillet" pour préciser un "nouveau chemin" et "lancer les premières actions".