Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Covid : changement de protocole pour les lycées

06 novembre 2020 à 10h09 Par Iris Mazzacurati
Une partie du baccalauréat devrait résulter du contrôle continu.
Crédit photo : Pixabay - photo d'illustration

Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a annoncé jeudi un renforcement du protocole sanitaire dans les lycées.

Dans un contexte où l'Organisation mondiale de la santé (OMS) constate "une explosion" des contagions en Europe, et pour garantir la réussite du deuxième confinement et tenter de dompter une deuxième vague "brutale" qui "se propage rapidement", selon le ministre de la Santé, Olivier Véran, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a annoncé, jeudi 5 novembre, un renforcement du protocole sanitaire dans les lycées qui pourront basculer vers davantage de cours à distance à condition de conserver au moins 50% de cours en présentiel.

Et pour tenir compte des conséquences de la crise sur la préparation du baccalauréat, Jean-Michel Blanquer a aussi annoncé des adaptations, notamment l'annulation des épreuves d'évaluation communes de Première et Terminale au profit du contrôle continu.

Les collèges épargnés

M. Blanquer a exclu une telle évolution au collège, qui "reste organisé en 100% présence". "La situation du collège est très différente de celle du lycée", a-t-il justifié vendredi sur RTL. Dans ces établissements, il est "plus facile" de maintenir les élèves dans une seule classe, car ils n'ont pas d'enseignements de spécialité.

Les élèves sont également "plus jeunes" et posent selon lui "moins de problèmes de contaminations", et la densité des collèges est "en général moins forte" que celle des lycées.

Le ministre a également expliqué travailler "avec les autorités de santé" pour que les personnels de l'Education nationale soient "plus testés".

Une contamination maîtrisée chez les élèves et les professeurs

Le ministre de l'Education a estimé que le nombre de cas de Covid-19 parmi les élèves et les professeurs était "maîtrisé" en France, excluant donc d'opter pour l'enseignement à distance au collège pour lutter contre l'épidémie.

"Aujourd'hui vendredi, on est à 3 528 élèves qui ont un test positif et 1 165 personnels", a détaillé M. Blanquer. "Un chiffre maîtrisé", a-t-il jugé, à rapporter aux 12 millions d'élèves et au million de personnels que compte l'Education nationale.

Les contaminations recensées au sein du système éducatif restent "en dessous des proportions qu'on rencontre dans le reste de la population", a-t-il souligné.



(Avec AFP)