Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Booba recadré par une députée à la suite d’une remarque sexiste

29 avril 2020 à 09h45 Par A.L.
Booba a fait une nouvelle fois polémique sur les réseaux sociaux.
Crédit photo : Universal Music / David Benoliel

Après avoir dévoilé un montage mettant en scène une policière prise pour une prostituée sur les réseaux sociaux, Booba s'est fait reprendre par la députée LREM Alexandra Louis jugeant son tweet sexiste.

En plein confinement, Booba ne cesse d'intéragir avec ses followers sur les réseaux sociaux. Depuis quelques semaines, le rappeur dévoile ainsi des épisodes de son émission-reportage baptisée Corona Time dans lequel il appelle alors ses fans à respecter les règles imposées par le gouvernement en alertant sur la dangerosité du nouveau coronavirus. Si la situation actuelle est très sérieuse, cela n'empêche pas le Duc de Boulogne de lâcher des vannes sur la toile comme il a l'habitude d'en faire. Malheureusement pour lui, la dernière en date n'est pas passée auprès des internautes. 

En effet, Booba a dévoilé un montage où il se met en scène demandant le tarif de l’amende à une policière qui le verbalise, le rappeur lui répondant ensuite "monte", comme s’il s’agissait d’une prostituée. Un tweet jugé très déplacé par de nombreuses personnes, dont Alexandra Louis, députée LREM. Ce lundi 27 avril, la politicienne de Marseille a en effet épinglé le rappeur sur Twitter pour dénoncer le caractère sexiste de son montage. “Certains artistes œuvrent pour faire progresser les consciences. Eh bien, pas Booba qui préfère jouer le beauf de service. En tant que promoteur du sexisme, se demande-t-il dans quelle société va grandir sa fille ?”, a ainsi commenté cette dernière.  

Coutumier des clashs en tout genre, Booba n'a pour l'heure pas réagi à la réaction de la députée.