Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Bientôt des cabines en plexi­glas pour passer l’été à la plage ? (photos)

16 avril 2020 à 15h19 Par A.L.
Crédit photo : Cronache Ancona

Une start-up italienne envisage le retour à une vie presque normale, après la crise sanitaire du Covid-19, en proposant notamment des cabines en plexiglas pour passer l'été à la plage sans risquer d'être contaminé.

Ce lundi 13 avril, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé aux français une possible sortie du confinement prévue le 11 mai prochain. Si cette période de déconfinement sera progressive et va donc prendre du temps, certaines entreprises, à l'image de Nuova Neon, une société basée près de Modène en Italie, pensent déjà à des solutions pour l’après Covid-19. En effet, cette start-up a ainsi imaginé des premiers prototypes de cabines en plexiglass, qui s’installent au milieu de la plage, sur le sable, afin de respecter les règles de distance physique. Chaque vacancier serait isolé physiquement, et la propagation des bactéries en serait alors limitée. 

“Nous avons essayé d’imaginer le retour à la plage. L’idée est née avec ce double objectif de protéger la population mais aussi de relancer les activités”, a ainsin expliqué l’un des responsables de la start-up à La Repubblica. Néanmoins, cette idée pour le moins hors du commun semble "infaisable" en Italie selon Lucas Paolillo, le président de l’As­so­cia­tion Bagnini Riviera del Conero. "Le plexi­glas n’est pas adapté aux plages italiennes en raison de la chaleur qu’il émet­trait à l’in­té­rieur de la cabine", a-t-il retorqué, ajoutant que selon lui, certaines plages comme celles de Numana et Sirolo, sont exposées à des érosions qui risqueraient de faire "sauter" les équipements.

Cette idée de plexiglas a également été déclinée pour pour les restaurants. En effet, Nuova Neon a aussi proposé des aménagements spécifiques pour pouvoir aller dîner sans craindre la contamination? "L’idée est née dans le double but de protéger mais aussi de relancer les activités. Et à notre avis, cela peut fonctionner. Nous travaillons déjà pour créer des parois en plexiglas pour les banques, les pharmacies et nous avons donc pensé étendre le travail aux activités commerciales", a affirmé Claudio Ferrari, le propriétaire de l’entreprise.

L'avenir nous dira si ces équipements feront un jour partie de notre quotidien...ou non.